Semaine nationale de l’immigration francophone : une décennie d’avancées vers une francophonie plurielle

Du 7 au 13 novembre, des francophones aux quatre coins du pays ont célébré non seulement la 10e Semaine nationale de l’immigration francophone mais aussi une décennie d’engagement et de progrès pour une francophonie ouverte, ouverte, aux mille accents. Organisée pour la 10e fois sous le leadership de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, la Semaine proposait un total de 130 activités d’un bout à l’autre du pays.

« Après dix ans, la Semaine nationale de l’immigration francophone est devenue une institution en soi et elle nous manquerait si elle n’avait pas lieu. En plu d’être elle-même un succès, elle permet de mesurer l’ampleur de tout ce qui se fait dans nos communautés en matière d’immigration et de diversité et le nombre de partenaires qui sont actifs dans ce grand chantier, et ça aussi c’est un succès », a souligné la présidente de la FCFA, Liane Roy.

La FCFA était par ailleurs heureuse d’annoncer, à l’occasion de la Semaine, que les communautés francophones et acadiennes seront présentes pour la première fois en 10 ans au Forum Destination Canada à Paris et Rabat (Maroc) du 16 au 28 novembre prochains.

Au cours des dix dernières années…

  • L’approche « par les communautés, pour les communautés » est devenue le mot d’ordre des organismes francophones offrant des services en immigration francophone;
  • Le nombre des services d’établissement francophone a considérablement augmenté;
  • Les communautés ont mis sur pied, avec l’appui du gouvernement du Canada, un projet pilote de 14 Communautés francophones accueillantes, qui ont développés une approche locale et adaptée à l’accueil, l’intégration et la rétention des nouveaux arrivants et des nouvelles arrivantes.

Mobilisation franco 2023

La deuxième édition de Mobilisation franco est prévue les 8 et 9 mai 2023 à Québec. Inscrivez ce rendez-vous à votre agenda!

Pour en savoir plus, surveillez l’appel d’intérêts qui sera lancé à la mi-novembre 2023.

Mobilisation franco est une occasion unique de rencontres entre les organismes francophones du Canada avec la société civile du Québec.

Mobilisation franco favorise les échanges et le partage d’expertises pour construire des projets conjoints favorables au développement des francophones de la fédération canadienne.

L’union et le partage pour la réalisation de projets communs font la force de Mobilisation franco!

Mobilisation franco est organisé conjointement par la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA) et le Centre de la francophonie des Amériques (CFA). La rencontre s’inscrit dans les actions de la nouvelle politique du Québec en matière de francophonie canadienne.

Objectifs spécifiques

⦁ Favoriser le réseautage entre organismes du Québec et des collectivités francophones des autres provinces et territoires;
⦁ Donner l’élan manquant à des projets déjà en marche ou à des idées de projets ayant un impact;
⦁ Rencontrer les bons vis-à-vis en personne;
⦁ Permettre des suivis et des discussions sur des idées et enjeux communs, identifiés ou nouveaux.
Mobilisation franco 2022

La première rencontre annuelle s’est tenue à Québec les 9 et 10 mai 2022 à la suite du Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes de juin 2021 réunissant 48 organisations de la francophonie des milieux minoritaires et du Québec.

Consultez les résultats de l’édition 2022 pour en savoir plus et l’album-souvenir

Découvrez notre rapport annuel 2022-2023!

Vous souhaitez en savoir plus sur les activités de la FCFA au cours de la dernière année? Le rapport annuel présente l’essentiel de nos actions, de nos grands enjeux, de nos bons coups et de nos défis.

Le rapport annuel 2021-2022 pour titre Points de rencontres. Dans tout ce qu’elle a fait au cours de l’année, la FCFA s’est employée à créer des connexions, des dialogues, des rassemblements virtuels et présentiels : webinaires sur l’immigration et la diversité, communauté de pratique en équité et justice sociale, Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes, une nouvelle gouvernance misant sur le reflet des diversités de la francophonie, etc. De plus, la FCFA a contribué à créer des consensus politiques et communautaires sur de grands enjeux comme la modernisation de la Loi sur les langues officielles et la cible en immigration francophone.

Le rapport annuel est disponible en format Flipbook et en format PDF. Bonne lecture !

Rapport annuels

États financiers

Rapport final des États généraux sur le postsecondaire francophone

Le 27 octobre dernier, la FCFA et l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUCF) ont lancé le rapport final des États généraux sur le postsecondaire francophone en contexte minoritaire. Organisés conjointement par les deux organismes à l’automne 2021 et à l’hiver 2022, ces États généraux ont permis de recueillir les points de vue de quelque 1 400 francophones partout au pays sur l’expérience postsecondaire qu’ils souhaitent et que la francophonie mérite. Cette démarche de consultation pancanadienne, organisée par l’ACUFC et la FCFA, visait à faire le point sur la situation de l’éducation postsecondaire en contexte francophone minoritaire au Canada et à trouver des solutions cohérentes, systémiques et durables pour assurer la pérennité de ce secteur.

Intitulé Bâtir ensemble le postsecondaire en français de l’avenir, le rapport final des États généraux inclut 32 recommandations touchant la consolidation et le financement des établissements postsecondaires, l’égalité réelle avec les établissements de langue anglaise, la recherche, l’accès aux programmes, la collaboration, la diversité, le leadership de la jeunesse et bien plus.
Cette démarche de consultation pancanadienne, organisée par l’ACUFC et la FCFA, visait à faire le point sur la situation de l’éducation postsecondaire en contexte francophone minoritaire au Canada et à trouver des solutions cohérentes, systémiques et durables pour assurer la pérennité de ce secteur.

L’ACUFC et la FCFA souhaitent continuer à travailler étroitement avec les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux et les parties prenantes en vue de la mise en œuvre des recommandations énumérés dans le rapport. Les deux organismes appellent le gouvernement fédéral à concrétiser, dans le Plan d’action pour les langues officielles 2023-2028, son engagement en matière d’appui au postsecondaire en français en milieu minoritaire.

Il est possible de consulter le rapport complet, le sommaire en français et en anglais et une infographie en ligne : https://egpostsecondaire.ca/documentation/
Nous tenons à remercier le comité qui a colligé l’ensemble des activités des États généraux dans ce rapport, ainsi que celles et ceux qui ont collaboré à la démarche. Nous remercions également Patrimoine canadien pour son appui financier.

Charte de principes

La mise en œuvre des recommandations du rapport final est l’affaire de toutes et de tous. C’est pourquoi l’ACUFC et la FCFA invitent une variété de parties prenantes et d’individus au sein de la francophonie canadienne et au-delà à signer la Charte de principes sur l’horizon du postsecondaire en français. Cette Charte nous appelle à travailler ensemble, en collaboration, pour un postsecondaire en français attrayant, durable et défini par l’excellence.

La Charte peut être signée en ligne : https://egpostsecondaire.ca/charte-principes/

Documentation – États généraux. Le postsecondaire en contexte francophone minoritaire

Déclaration sur la nomination de Jean-François Roberge comme ministre de la Francophonie canadienne

La présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Liane Roy, a émis la déclaration suivante à la suite de l’assermentation du nouveau Conseil des ministres au Québec :

« J’adresse mes félicitations à Jean-François Roberge pour sa nomination à titre de ministre de la Langue française et ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne. La FCFA se réjouit de cette nomination et a hâte de travailler avec le ministre Roberge pour continuer à bâtir des solidarités francophones entre le Québec et nos collectivités.

Je veux aussi remercier chaleureusement la ministre Sonia LeBel, qui détenait au cours des quatre dernières années le portefeuille de la Francophonie canadienne. C’est avec son leadership qu’a eu lieu le Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes et qu’a été adoptée la nouvelle Politique du Québec en matière de francophonie canadienne. Nous lui en sommes reconnaissants et nous lui souhaitons bon succès dans ses nouvelles fonctions.».

Je m’abonne
aux actualités

de la francophonie canadienne

Newsletter

© 2023 Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada — Tous droits réservés

Politique de confidentialité