La FCFA au Sommet de la Francophonie à Djerba : un bilan

22 Nov 2022

Ces derniers jours, la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada a eu le privilège de faire partie de la délégation canadienne au XVIIIe Sommet de la Francophonie, qui avait lieu à Djerba (Tunisie). Représentée par sa présidente, Liane Roy, la FCFA a porté des messages, notamment, sur l’importance de la diplomatie civile au sein de la Francophonie, sur l’immigration et la mobilité dans l’espace francophone et, bien entendu, sur la promotion et la protection du français.

« Nous trouvons d’ailleurs très positif que dans leur déclaration au terme du Sommet, les chefs d’État et de gouvernement aient réaffirmé leur attachement à la langue française et au respect de la diversité culturelle et linguistique, souligne Mme Roy. Le Canada a beaucoup travaillé pour l’inclusion de cet énoncé qui fait écho à l’engagement du gouvernement fédéral, dans le projet de loi C-13, à protéger et promouvoir le français partout au pays ».

La délégation canadienne incluait également la Fédération de la jeunesse canadienne-française, la Fédération culturelle canadienne-française, l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne, la Société nationale de l’Acadie et l’Association des collèges et universités de de la francophonie canadienne.

« Nos communautés ont beaucoup à offrir à la francophonie internationale et beaucoup à en recevoir. C’est pour cette raison que la FCFA était heureuse, cet été, de devenir membre de la Conférence des organisations internationales non-gouvernementales (COING) de la Francophonie. C’est l’amorce très prometteuse d’une stratégie plus soutenue de promotion de la francophonie canadienne à l’étranger », indique Mme Roy.

Je m’abonne
aux actualités

de la francophonie canadienne

Newsletter

© 2022 Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada — Tous droits réservés

Politique de confidentialité