Déclaration du président de la FCFA concernant les décisions du gouvernement de l’Ontario

15 Nov 2018

Le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Jean Johnson, a émis la déclaration suivante à la suite de l’annonce de l’abolition du poste de commissaire aux services en français de l’Ontario et de l’élimination du projet d’université franco-ontarienne :

« Mon premier message aujourd’hui en est un d’appui et de solidarité à l’intention de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario et de tous les Franco-Ontariens et toutes les Franco-Ontariennes. L’ensemble de la francophonie canadienne est avec vous en ce jour noir.

La gifle que vient de subir la francophonie ontarienne suit de près l’élection, au Nouveau-Brunswick, de trois députés d’un parti qui prône ouvertement un recul au niveau des acquis des Acadiens et des Acadiennes. Dans les deux provinces où l’on trouve les plus importantes collectivités de langue française, la francophonie est sous attaque. Cela m’inquiète au plus haut point, parce que le contrat social canadien est fondé sur le respect de la dualité linguistique, de la diversité et de la réconciliation avec les peuples autochtones. Si on commence à tirer sur un fil, le reste du tissu risque de se défaire aussi.

J’en appelle à tous les organismes de la francophonie, aux Canadiens et aux Canadiennes qui croient à nos valeurs fondamentales, à nos gouvernements : manifestez votre appui aux francophones de l’Ontario. Soyons unis, solidaires, résolus. Comme le dit si bien la devise de l’Ontario français, nous sommes, nous serons ».

Je m’abonne
aux actualités

de la francophonie canadienne

Newsletter

© 2022 Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada — Tous droits réservés

Politique de confidentialité