Retour
Prochain communiqué
Share

Communiqués de presse

12 juillet 2021

Le ministre Mendicino et la présidente de la FCFA, Liane Roy, invitent les résidents temporaires d’expression française à se prévaloir de voies vers la résidence permanente

Le 12 juillet 2021 – Bathurst (Nouveau-Brunswick) – L’immigration est essentielle à la vitalité des communautés francophones du Canada, y compris les communautés acadiennes du Nouveau-Brunswick. C’est pourquoi, l’honorable Marco E. L. Mendicino, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, et Mme Liane Roy, présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada, ont visité aujourd’hui Bathurst pour inviter les résidents temporaires d’expression française à se prévaloir de la nouvelle voie vers la résidence permanente, récemment lancée par le gouvernement du Canada.

Bien que cette nouvelle voie fasse une différence au Canada, elle est particulièrement essentielle pour l’avenir des communautés francophones et acadiennes en situation minoritaire, comme à Bathurst. Elle contribuera à retenir des enseignants francophones pour combler la pénurie d’enseignants de français au Canada. Afin de promouvoir les langues officielles du Canada, les volets destinés aux candidats francophones ou bilingues ne comportent aucune limite quant au nombre de demandes pouvant être reçues.

Jusqu’au 5 novembre 2021, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) acceptera les demandes des candidats francophones ou bilingues qui ont l’intention de vivre à l’extérieur du Québec, dans le cadre des trois volets suivants pour :

  • les travailleurs temporaires dans le domaine des soins de santé
  • les travailleurs temporaires d’autres professions essentielles sélectionnées
  • les étudiants étrangers qui ont obtenu un diplôme dans un établissement d’enseignement canadien

À mesure que nous laissons la pandémie derrière nous et nous tournons vers l’avenir, l’immigration demeure essentielle à notre reprise économique en s’assurant que nous disposons des travailleurs dont nous avons besoin pour assurer la prospérité de nos entreprises et créer plus de bons emplois au pays.

Grâce à une voie accélérée vers la résidence permanente, ces initiatives ciblées encourageront les travailleurs temporaires essentiels et les étrangers diplômés à s’établir au Canada et nous aideront à retenir les travailleurs talentueux dont nous avons besoin, particulièrement dans nos hôpitaux et nos foyers de soins de longue durée. De cette façon, nous reconnaissons le service extraordinaire de tant de travailleurs essentiels pendant la pandémie, dont beaucoup sont de nouveaux arrivants qui ont joué un rôle crucial dans la lutte contre la COVID-19.

Citations  

« Un des avantages du Canada sur la scène internationale est sa nature bilingue. Donc, soutenir la croissance des communautés francophones en situation minoritaire fait partie du plan de croissance économique et de prospérité à long terme de notre gouvernement. Notre nouvelle voie, qui comporte des volets expressément réservés aux travailleurs francophones et aux étrangers francophones diplômés, veillera à ce que l’immigration contribue directement au développement des communautés francophones. »

– L’honorable Marco E. L. Mendicino, C.P., député, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

« Puisqu’il n’y a pas de limite au nombre de candidats d’expression française qui peuvent se prévaloir de cette nouvelle voie vers la résidence permanente d’ici le mois de novembre, nous encourageons tous les travailleurs temporaires et récents gradués de nos collèges et universités qui souhaitent s’établir au sein de la francophonie canadienne d’explorer si cette nouvelle option répond à leurs besoins et aspirations. Nous invitons également les organismes et institutions de nos communautés à promouvoir ce programme auprès des résidents temporaires d’expression française au cours des prochaines semaines et des prochains mois. »

Mme Liane Roy, présidente de la FCFA du Canada

 

Faits en bref

  • Les présentes politiques d’intérêt public entreront en vigueur le 6 mai 2021 et prendront fin le 5 novembre 2021.
  • Il n’y a pas de limite quant au nombre de demandes pour les volets réservés aux nouveaux arrivants francophones et bilingues.
  • Les candidats doivent démontrer qu’ils possèdent un niveau de compétence en français d’au moins 4 grâce à un test approuvé par un organisme d’évaluation linguistique désigné par le Centre des niveaux de compétence linguistique canadiens.
  • Pour être admissibles, les travailleurs doivent avoir au moins un an d’expérience de travail au Canada dans une profession de la santé ou une autre profession essentielle désignée.

 

Produits connexes

 

Liens connexes

Retour
Prochain communiqué
Share

21 JANVIER 2018

Conférence de presse de la FCFA à l’occasion de la rentrée parlementaire à Ottawa

Couldn't connect with Twitter