NOS DOSSIERS PRIORITAIRES

Immigration francophone

Une priorité pour nos communautés

Depuis maintenant deux décennies, les communautés francophones et acadiennes travaillent d’arrache-pied pour attirer, recruter, accueillir et intégrer des nouvelles arrivantes et des nouveaux arrivants d’expression française. En 2006, le gouvernement du Canada et les communautés ont conjointement fixé à 4,4 % pour 2023 la cible en matière d’immigrantes et d’immigrants d’expression française qui s’établissent à l’extérieur du Québec.

En 2016, les gouvernements provinciaux et territoriaux ont adopté leur propre cible, soit 5 %. Pour l’instant, la proportion annuelle des immigrants s’établissant au sein des CFSM ne dépasse pas 2 %.

Position de la FCFA

Comme maître d’œuvre nationale du dossier de l’immigration francophone, la FCFA travaille de près avec le gouvernement du Canada – notamment le ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté – et avec la Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne. Dans ces relations, la FCFA insiste notamment sur :

  • L’urgence pour le gouvernement fédéral de mettre en œuvre des politiques et des mesures positives et suffisantes pour appuyer le développement des communautés francophones en situation minoritaire en matière d’immigration francophone, comme il en a l’obligation sous la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés.
  • Importance que le gouvernement se dote d’une politique en matière d’immigration francophone.
  • L’importance pour le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté de faire mention de l’immigration au sein des CFSM quand il dépose à chaque année son rapport au Parlement.
  • Des gestes significatifs des gouvernements provinciaux et territoriaux pour favoriser l’atteinte de la cible qu’ils se sont fixés en matière d’immigration francophone.
  • Un appui prioritaire aux services d’accueil et d’établissement par et pour les francophones, qui permettent mieux que des services bilingues d’assurer l’intégration des immigrants et immigrantes à la communauté de langue française.

Publications

Communiqués

13e Journée de réflexion sur l'immigration francophone : un nouveau niveau de maturité

Ottawa, 21 mars 2019 – « L’immigration francophone doit devenir un exemple de comment bien faire quelque chose. On a encore beaucoup de travail à faire pour en arriver là, mais je constate que les gens sont prêts, ils sont engagés et ils sont prêts à passer à l’action ». C’est ce qu’a déclaré le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Jean Johnson, au terme de la 13e Journée de réflexion sur l’immigration francophone, qui se tenait hier à Halifax. La conférence, organisée par la FCFA, a rassemblé plus de 150 représentantes et représentants des communautés, du milieu de la recherche et des gouvernements.

La Journée a débuté avec une minute de silence à la mémoire des victimes du massacre de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, et de toutes les victimes d’actes d’intolérance envers la diversité. Elle s’est poursuivie avec une conférence de la très honorable Michaëlle Jean, qui a encouragé les communautés à poursuivre leur engagement en immigration francophone « sous le signe d’un humanisme solidaire et fraternel ». Les discussions qui ont suivi ont porté sur les défis à relever pour que les personnes issues de l’immigration se sentent réellement partie prenante de la francophonie dans laquelle ils se sont établis.

« Au cours de la Journée, on a entendu très clairement que les jeunes et les femmes, notamment, ont des défis et des réalités spécifiques en matière d’intégration et d’inclusion auxquels il faut absolument s’adresser si on veut bâtir un nous collectif plus fort et avancer ensemble comme francophonie capable d’influencer le pays. Je sors de la Journée confiant que les organismes vont faire ce qu’il faut pour consolider leur collaboration et agir à cette fin », explique M. Johnson.

La thématique de la Journée, d’ailleurs, était 50 ans de langues officielles au Canada : penser l’inclusion et la diversité dans une francophonie qui réaffirme sa légitimité. Les participants et participantes ont réfléchi à comment une Loi sur les langues officielles modernisée pourrait mieux refléter les réalités d’une francophonie plurielle et diversifiée.

La FCFA se réjouit enfin que la ministre responsable des Affaires acadiennes et ministre de l’Immigration de la Nouvelle-Écosse, l’honorable Lena Metlege Diab, ait profité de la Journée pour dévoiler le tout nouveau plan d’action de la province en matière d’immigration francophone.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

La FCFA soulignera le Mois de l'histoire des Noirs en publiant des portraits de leaders francophones afro-canadiens et afro-canadiennes

Ottawa, 4 février 2019 – Tout au long du Mois de l’histoire des Noirs, la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada présentera sur son site immigrationfrancophone.ca des portraits de leaders afro-canadiens et afro-canadiennes d’expression française engagés dans nos collectivités partout au pays. Ces portraits seront également diffusés par le biais des médias sociaux.

En publiant ces portraits de personnalités noires inspirantes, la FCFA invite les Canadiens et les Canadiennes francophones à célébrer la diversité dans leur quotidien. La FCFA travaille vers un avenir où les communautés francophones seront entièrement inclusives et plurielles, où il n’existera plus d’obstacles à la pleine participation des francophones d’origines diverses au sein des réseaux associatifs.

« La francophonie dont je rêve, c’est une francophonie qui accomplit de grandes choses parce que tous ceux et toutes celles qui veulent y participer, peuvent y participer. Je suis inspiré par l’engagement des francophones d’ascendance caribéenne et africaine dans nos communautés à la grandeur du pays. Leurs vécus, leurs expériences et leur bagage culturel nous enrichit et nous transforme pour le mieux », souligne le président de la FCFA, Jean Johnson.

La FCFA encourage les francophones à participer aux nombreuses activités qui ont lieu dans les communautés francophones et acadiennes pour souligner le Mois de l’histoire des Noirs. Montrons que la diversité fait partie de notre identité d’aujourd’hui et de demain.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Quatre annonces gouvernementales significatives à l'occasion de la Semaine nationale de l'immigration francophone

Ottawa, 7 novembre 2018 – Services pré-arrivée pour mieux informer les immigrants et les immigrantes sur les communautés francophones, nouveau partenariat pour les tests linguistiques en français, accueil des nouveaux arrivants d’expression française à l’aéroport Pearson, appel de propositions pour l’appui aux services d’établissement francophones : la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada se réjouit des quatre mesures décisives annoncées aujourd’hui en appui à l’immigration francophone.

L’annonce, faite aujourd’hui par les ministres Ahmed Hussen (Immigration, Réfugiés et Citoyenneté) et Mélanie Joly (Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie) et le député Matt DeCourcey, secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, comporte les éléments suivants :

  • Le gouvernement investit 11 millions $ dans un modèle de guichet unique sous l’égide du Collège La Cité, afin d’offrir des services pré-arrivée aux immigrants et immigrantes avant même qu’ils quittent leur pays d’origine, afin de mieux les informer sur les communautés francophones et acadiennes, les services qui y existent et les réalités qu’ils y trouveront. Ces services pré-arrivée seront offerts en partenariat avec quatre organismes de nos communautés.
  • Le gouvernement conclut un nouveau partenariat pour l’administration des tests linguistiques en français pour les immigrants et immigrantes, en vue d’éliminer les inégalités qui existent au niveau du coût et de l’accessibilité du test.
  • Le Centre francophone de Toronto devient prestataire des services d’accueil des immigrants et immigrantes d’expression française à l’aéroport Pearson.
  • Le gouvernement lancera sous peu un appel de propositions pour la formation linguistique et l’appui aux services d’établissement par et pour les francophones, assorti d’une enveloppe de 36 millions $.

« On voit dans ces annonces le sérieux de l’engagement du gouvernement fédéral en matière d’immigration francophone. C’est un déblocage majeur et c’est un moment de fierté pour nos communautés, parce qu’on a travaillé très fort pour ce résultat, souligne le président de la FCFA, Jean Johnson. Ça montre que le gouvernement veut travailler avec nous et ça nous encourage à continuer à collaborer, avec le gouvernement mais aussi entre nous au sein des communautés, pour aller chercher des résultats tangibles dans ce dossier ».

La FCFA est heureuse que le gouvernement fédéral ait décidé de faire ces annonces à l’occasion de la Semaine nationale de l’immigration francophone. Cet événement, coordonné par la Fédération et les Réseaux en immigration francophone (RIF), se déroule jusqu’au 10 novembre.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

La FCFA lancera la Semaine nationale de l'immigration francophone en tenant une cérémonie de citoyenneté

Ottawa, 2 novembre 2018 – La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada donnera le coup d’envoi à la 6e Semaine nationale de l’immigration francophone, lundi prochain, en organisant une cérémonie de citoyenneté à la Nouvelle Scène Gilles-Desjardins. Lors de cet événement, en présence du secrétaire parlementaire Matt DeCourcey, 32 candidates et candidats deviendront des Canadiens et des Canadiennes.

« C’est notre manière de dire bienvenue aux nouvelles citoyennes et nouveaux citoyens dans une grande famille canadienne qui est riche de ses deux langues officielles. En même temps, c’est une occasion de montrer que les communautés francophones et acadiennes sont ouvertes, inclusives, diversifiées. C’est important de lancer le message que les gens issus de l’immigration sont une force pour une francophonie plurielle, aux mille accents », déclare le président de la FCFA, Jean Johnson.

La cérémonie aura lieu à 12 h 30. Elle se déroulera dans les deux langues officielles et sera suivie d’une performance des élèves du Centre d’excellence artistique de l’Ontario de l’École secondaire publique De La Salle.

Coordonnée par la FCFA, les Réseaux en immigration francophone (RIF), la Semaine nationale de l’immigration francophone vise à célébrer les contributions des immigrants et des immigrantes à la vitalité et au dynamisme des communautés francophones et acadiennes. Du 4 au 10 novembre, près de 100 activités locales, provinciales et nationales auront lieu partout au pays, dont des célébrations en milieu scolaire, des ateliers et formations sur la thématique de l’immigration, des soirées culturelles, etc. Retrouvez toutes les activités sur le calendrier du site www.immigrationfrancophone.ca

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Premier Symposium sur l'immigration francophone : les gouvernements et les communautés ensemble à la même table

Calgary, 22 mars 2018 – La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada sort optimiste du premier Symposium sur l’immigration francophone, qui a réuni des représentants et représentantes des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ainsi que des organismes et intervenants francophones aujourd’hui à Calgary.

La FCFA se réjouit, notamment, qu’il y ait eu consensus sur l’importance de miser sur des initiatives, des politiques et des programmes adaptés aux réalités des minorités de langue française, ainsi que sur des services d’accueil et d’établissement développés par et pour les francophones.

« Quand une immigrante ou un immigrant francophone reçoit des services d’accueil et d’établissement développés par les francophones, il y a plus de chance qu’il développe des liens avec la communauté, qu’il s’y intègre et qu’il y reste. En travaillant avec l’idée du par et pour comme fondement, on se donne des bases de collaboration très encourageantes pour réussir l’immigration francophone », explique le président de la FCFA, Jean Johnson.

Le Symposium avait lieu dans la foulée de l’adoption plus tôt ce mois-ci, par les ministres des provinces et des territoires, d’un plan d’action en matière d’immigration francophone. L’objectif de l’événement d’aujourd’hui était d’établir une nouvelle base de collaboration en identifiant des pistes d’action concrètes, notamment en matière de promotion des communautés auprès des immigrants et immigrantes, d’accès de ces derniers à l’emploi, et de développement des services d’accueil et d’établissement.

Au terme du Symposium, la FCFA a émis trois recommandations pour la suite des choses :

  • L’élargissement du Comité directeur Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada – communautés francophones en situation minoritaire (IRCC-CFSM) pour qu’il assume le suivi aux discussions au Symposium ;
  • La création de mécanismes de concertation et de consultation gouvernement-communauté dans chaque province et chaque territoire ;
  • La tenue d’un deuxième symposium dans un ou deux ans pour faire un bilan des progrès accomplis.

« Les pistes et les idées qui sont sorties aujourd’hui sont nombreuses et intéressantes, mais il faut les mettre en action maintenant », dit M. Johnson.

Le symposium avait lieu le lendemain de la 12e Journée de réflexion sur l’immigration francophone, organisée par la FCFA. Au cours de cet événement, qui se déroulait aussi à Calgary, plus de 150 intervenants communautaires, chercheurs et représentants gouvernementaux ont discuté des enjeux entourant l’intégration des immigrants et leur pleine participation à la vie communautaire et citoyenne.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Rendez-vous à Calgary le 21 mars sur le thème de l'inclusion et de la participation des immigrants et immigrantes

Ottawa, 23 février 2018 – Reconnaître et éliminer la discrimination, favoriser l’inclusion des immigrants et des immigrantes, et surtout leur participation à la vie communautaire et citoyenne : voilà l’essentiel de la thématique de la 12e Journée de réflexion sur l’immigration francophone, qui aura lieu le 21 mars prochain à Calgary. La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, organisatrice de la Journée, a lancé ce matin le programme préliminaire de l’événement.

« Souvent, on a tendance à penser que le travail est fait quand on a recruté un immigrant et qu’il s’est établi dans la communauté. En fait, l’accueil et l’établissement sont seulement les premières étapes : si on veut vraiment que l’immigration francophone soit un succès, il faut aussi travailler sur l’inclusion et la rétention et faire en sorte que les nouveaux arrivants participent à toutes les sphères de la société », explique le président de la FCFA, Jean Johnson.

Organisée par la FCFA, la Journée est le rendez-vous annuel des principaux acteurs en matière d’immigration francophone, soit les intervenants communautaires, les chercheurs et les représentants gouvernementaux. Cette année, la Journée coïncide avec la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale. Elle mettra aussi la table pour le premier symposium tripartite fédéral-provinces/territoires-communautés, qui aura lieu le lendemain au même endroit.

« L’an dernier, on a vu un geste prometteur d’engagement des provinces et des territoires avec le premier forum ministériel sur l’immigration francophone. Maintenant, il faut aller plus loin, et j’espère que la Journée et le symposium déboucheront sur de l’action qui produira du vrai changement pour favoriser l’immigration et la diversité dans nos communautés », déclare M. Johnson.

On peut consulter le programme de la Journée en visitant le Portail de l’immigration francophone. Il est par ailleurs toujours possible de s’inscrire pour participer à la Journée, d’ici le 7 mars, toujours par le biais du Portail.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Le ministre Ahmed Hussen, le secrétaire parlementaire Serge Cormier et la FCFA donnent ensemble le coup d'envoi à la 5e Semaine nationale de l'immigration francophone

Ottawa, 30 octobre 2017 – Le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada, l’honorable Ahmed Hussen, et le secrétaire parlementaire Serge Cormier se sont joints à la vice-présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Audrey LaBrie, pour donner officiellement le coup d’envoi à la 5e Semaine nationale de l’immigration francophone, lors d’une célébration tenue au Collège Samuel-Genest d’Ottawa.

La Semaine, qui a débuté hier et se poursuit jusqu’à samedi, souligne la contribution des immigrantes et des immigrants à la vitalité et à l’essor des communautés francophones et acadiennes. Elle met aussi en valeur tout ce que les communautés ont à offrir aux nouveaux arrivants, aux nouvelles arrivantes et à leurs familles. La Semaine est célébrée partout au pays par le biais de quelque 100 activités dans une multitude de régions au Canada.

Lors du lancement au Collège Samuel-Genest, le ministre Hussen et Mme LaBrie ont entendu des témoignages des jeunes sur leur expérience de la diversité et de l’intégration en contexte scolaire. Ils en ont aussi appris davantage sur le Programme d’accueil des nouveaux arrivants (PANA) du Collège Samuel-Genest, et sur d’autres initiatives du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) en ce qui a trait à l’inclusion et à la diversité.

La FCFA tient à remercier chaleureusement le CECCE et le Collège Samuel-Genest pour leur collaboration dans la tenue de cet événement de lancement de la Semaine nationale de l’immigration francophone.

Citations

« L’immigration francophone, c’est un projet de société pour bâtir ensemble une francophonie plurielle, ouverte et diversifiée. Pour y parvenir, il faut que dans tous les espaces où l’on vit en français, on travaille à créer des communautés accueillantes. Je suis fière de voir le leadership qu’assument les jeunes à cet égard, ici à Samuel-Genest comme ailleurs au pays »

Audrey LaBrie, vice-présidente, FCFA du Canada

« Augmenter l’immigration francophone hors Québec est une priorité pour le gouvernement. Même s’il reste beaucoup de travail à faire pour atteindre notre objectif, nos efforts en matière de promotion, les changements apportés au processus de demande d’Entrée express et le volet Mobilité francophone du Programme de mobilité internationale prouvent que nous nous affairons déjà à y parvenir.  C’est grâce à l’immigration que nous pourrons continuer d’insuffler du dynamisme à nos collectivités francophones et de maintenir notre riche patrimoine de bilinguisme. »

L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Quelques faits

  • L’immigration est une priorité de développement pour les communautés francophones en situation minoritaire depuis près de 15 ans. Au cours de ces années, elles ont mis en place plusieurs services d’accueil et d’intégration en français, ainsi que 13 Réseaux en immigration francophone (RIF) dans neuf provinces et deux territoires.
  • La Semaine nationale de l’immigration francophone est coordonnée par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada et les 13 RIF. Elle est inspirée de la Semaine de l’immigration francophone en Atlantique, une initiative organisée par le Comité atlantique sur l’immigration francophone (CAIF) en 2012 et en 2013. Elle est coordonnée et promue grâce à l’appui financier d‘Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Recrutement de travailleurs qualifiés francophones à l'international : des sessions d'information pour les employeurs en Ontario et dans l'Ouest

Ottawa, 25 septembre 2017 – Besoins en matière de main-d’œuvre qualifiée bilingue ? L’immigration francophone est une solution ! À compter d’aujourd’hui, des employeurs de huit villes de l’Ouest et de l’Ontario découvriront les avantages de recruter des travailleurs qualifiés d’expression française à l’international, à l’occasion d’une série de sessions d’information coordonnées par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada et les Réseaux en immigration francophone (RIF).

Cette série, qui se poursuit jusqu’au 6 octobre, inclura des sessions à Vancouver, Kelowna et Kamloops (Colombie-Britannique), Edmonton (Alberta), Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest), Winnipeg (Manitoba) ainsi que Brampton, Cornwall et Ottawa (Ontario). À chaque endroit, les employeurs et représentants d’associations professionnelles auront accès à la vaste expertise de représentants des bureaux d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) à Paris, Dakar et Rabat.

« Les employeurs ont un rôle très important à jouer pour la réussite du projet de l’immigration francophone, et une contribution très spécifique que nos communautés peuvent faire pour les aider à jouer ce rôle, c’est de créer un point de rencontre entre eux et les spécialistes qui peuvent les informer sur le recrutement à l’international », explique le président de la FCFA, Jean Johnson.

La FCFA et les RIF coordonnent la tenue de ces sessions d’information depuis maintenant cinq ans. Elles sont rendues possibles grâce à un partenariat avec l’ambassade du Canada à Paris et à l’appui d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. La FCFA tient également à souligner la collaboration de plusieurs partenaires et membres des RIF.

Pour plus de renseignements sur les sessions d’informations, visitez le Portail de l’immigration francophone.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Bilan du premier forum ministériel sur l'immigration francophone : les communautés attendaient un message, elles l'ont eu

Moncton, 31 mars 2017 – « Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu l’importance d’agir en partenariat avec les communautés pour enfin atteindre les cibles en immigration francophone, et ils ont pris des engagements en ce sens. Maintenant, le temps presse et il importe qu’on travaille ensemble pour concrétiser ces engagements le plus rapidement possible ». C’est ce qu’a déclaré la présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Sylviane Lanthier, à la suite du premier forum ministériel sur l’immigration francophone qui s’est terminé cet après-midi à Moncton.

Les ministres participants appuient entre autres le développement d’un plan d’action fédéral-provincial/territorial pour le recrutement, l’accueil, l’intégration et la rétention des immigrants francophones, ainsi que la tenue d’un symposium fédéral-provincial/territorial et communautaire pour établir une nouvelle collaboration en immigration francophone.

Le forum ministériel se déroulait au lendemain de la 11e Journée de réflexion sur l’immigration francophone, qui avait aussi lieu à Moncton. Cet événement organisé par la FCFA a rassemblé 200 intervenants communautaires de partout au pays, ainsi que des chercheurs et des représentants gouvernementaux. Ils ont discuté entre autres de stratégies de promotion et de recrutement, du rôle des communautés francophones en situations minoritaire dans l’accueil des réfugiés syriens, et des défis en matière d’accueil et d’établissement dans les petits milieux.

« Les grands consensus qui sont ressortis à la Journée sont l’importance de la collaboration pour la réussite de l’immigration francophone, et surtout l’importance de la communauté pour l’établissement des immigrants francophones, leur intégration et leur rétention. C’est très encourageant de lire un langage très similaire dans le communiqué émis par les gouvernements après le forum », souligne la vice-présidente de la FCFA, Audrey LaBrie, qui participait à la Journée.

Les gouvernements ont d’ailleurs fait mention de la Journée, ainsi que du travail de la FCFA et du Forum des leaders, lors de la conférence de presse qui a suivi le forum. « Nous avons travaillé très fort pour en arriver là. Nous l’avons fait en bons partenaires, et c’est en bons partenaires que nous allons appuyer le développement de ce plan d’action fédéral-provincial/territorial et l’organisation de ce symposium », indique Mme Lanthier.

Des points de plus pour les francophones dans Entrée Express

La FCFA accueille par ailleurs positivement l’annonce, par le gouvernement fédéral, de changements au système Entrée Express pour accorder plus de points aux immigrants qui ont de solides compétences en français. Cette annonce était attendue par la Fédération, qui espère que cette nouvelle mesure permettra la sélection de plus de candidats francophones dans Entrée Express.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que sept organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Des sessions d'information en Ontario et en Acadie pour promouvoir Mobilité francophone auprès des employeurs

Ottawa, 17 mars 2017 – Du 20 au 31 mars, les employeurs de l’Ontario et des provinces de l’Atlantique découvriront les avantages de recruter des travailleurs qualifiés d’expression française à l’international, à l’occasion d’une série de sessions d’information coordonnées par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada et les Réseaux en immigration francophone (RIF).

Ces sessions auront lieu dans cinq villes, soit Sudbury et London (Ontario), Halifax (Nouvelle-Écosse), Moncton (Nouveau-Brunswick) et Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard). À chaque endroit, les employeurs et représentants d’associations professionnelles auront accès à la vaste expertise de représentants des bureaux d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) à Paris, Rabat et Dakar.

« Nos communautés organisent ces sessions d’information depuis maintenant quelques années, et nous pouvons voir que les employeurs y viennent avec des besoins concrets en main-d’œuvre. Avec Mobilité francophone, ils peuvent bénéficier d’un recrutement facilité pour certaines catégories d’emploi, et nos communautés offrent une valeur ajoutée au niveau de l’accueil et de l’intégration sociale et culturelle en français », souligne la vice-présidente de la FCFA, Audrey LaBrie.

Cette série de sessions d’information est rendue possible grâce à un partenariat avec l’ambassade du Canada à Paris et à l’appui d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. La FCFA tient également à souligner la collaboration de plusieurs partenaires et membres des RIF.

Pour plus de renseignements sur les sessions d’informations, visitez le Portail de l’immigration francophone.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Programme préliminaire de la 11e Journée de réflexion sur l'immigration francophone : ensemble à Moncton pour réussir le pari de l'immigration francophone

Ottawa, 1er mars 2017 – Les 30 et 31 mars prochains, la ville de Moncton sera le point de convergence de l’année, voire même de la décennie, en matière d’immigration francophone. C’est là qu’auront lieu, coup sur coup, la 11e Journée de réflexion sur l’immigration francophone, suivie du tout premier forum des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux sur la même thématique. Le programme préliminaire de la Journée, rendu public ce matin par la FCFA du Canada, reflète à quel point il s’agit d’un moment-charnière pour cet enjeu prioritaire de la francophonie.

« Il y a quelques semaines, Statistique Canada nous apprenait qu’en 2036, les immigrants formeront une part plus importante que jamais de la population canadienne. Pour réussir l’immigration francophone, il faut travailler ensemble, il faut se donner les moyens pour enfin atteindre nos cibles, a déclaré la présidente de la FCFA, Sylviane Lanthier. Les questions suivantes seront au cœur des discussions : sur quel capital pouvons-nous miser, et qu’est-ce qu’il nous manque pour réussir ? »

Organisée par la FCFA, la Journée est le rendez-vous annuel des principaux acteurs en matière d’immigration francophone, soit les intervenants communautaires, les chercheurs et les représentants gouvernementaux. Cette année, la Fédération s’attend à ce qu’environ 150 personnes participent à la Journée.

Le programme de la Journée inclut quatre thématiques, soit les stratégies de promotion et de recrutement, l’accueil des réfugiés syriens au sein des communautés francophones en situation minoritaire, la collaboration des fournisseurs de services dans les petites collectivités, et le cheminement des immigrants francophones de la résidence temporaire à la résidence permanente.

« Nous nous réunissons pour discuter d’un projet d’avenir pour la francophonie, mais aussi comme communautés accueillantes, soucieuses de bien accueillir les immigrants et les immigrantes qui choisissent de s’installer chez nous, et surtout fermement convaincues de la valeur de la diversité dans notre société. C’est la prémisse de base sur laquelle nos discussions doivent avoir lieu », souligne Mme Lanthier.

On peut consulter le programme de la Journée en visitant le Portail de l’immigration francophone. Il est par ailleurs toujours possible de s’inscrire pour participer à la Journée, d’ici le 20 mars, toujours par le biais du Portail.  Pour plus de renseignements sur les sessions d’informations, .

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Déclaration de la FCFA : La diversité, l'ouverture et l'inclusion font partie des valeurs de la francophonie canadienne

Ottawa, 30 janvier 2017 – Dans la foulée des événements de la fin de semaine, et en solidarité avec ceux et celles affectés par la fusillade tragique dans une mosquée de la région de Québec, la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada tient à faire écho aux appels à l’unité de la société canadienne et à réitérer que tous ceux et toutes celles qui souhaitent participer à la francophonie sont les bienvenus, peu importe leur origine, leur langue maternelle ou leur religion.

Plus de 15 % de la population des communautés francophones et acadiennes est issue de l’immigration. La diversité se vit dans nos écoles, dans nos organismes communautaires, dans nos établissements de soins de santé, dans nos réseaux d’entrepreneurs. Notre francophonie est riche de mille accents et de mille traditions culturelles. Elle est forte de tous ces individus qui choisissent de s’établir ici, qu’ils soient citoyens, résidents permanents, résidents temporaires, étudiants internationaux ou réfugiés.

La haine n’est pas un trait de la francophonie canadienne et elle ne doit jamais le devenir. Plus que jamais, réaffirmons haut et fort que nos valeurs sont le respect, l’ouverture, l’inclusion et la célébration des différences.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que sept organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Déclaration de la présidente de la FCFA concernant le changement de ministre à Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada

Ottawa, 10 janvier 2017 – La présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Sylviane Lanthier, a émis la déclaration suivante à la suite du remaniement ministériel de ce matin :

« Je tiens tout d’abord à remercier l’honorable John McCallum pour son appui à la francophonie au cours de son mandat comme ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté. En une année, le ministre McCallum a fait une différence pour l’immigration francophone, notamment, avec la création du volet Mobilité francophone et son ouverture à revoir la définition d’immigrant francophone utilisée par le ministère. Nous lui souhaitons bon succès dans ses nouvelles fonctions comme ambassadeur du Canada en Chine.

J’offre également mes félicitations au nouveau ministre, l’honorable Ahmed Hussen. Nous sommes à deux mois et demi du forum des gouvernements sur l’immigration francophone, qui aura lieu à Moncton à la fin mars, et le gouvernement fédéral prépare présentement son prochain plan d’action en matière de langues officielles. Ensemble, nous pouvons vraiment aller chercher des résultats tangibles en matière d’immigration pour nos communautés si nous mettons en place des outils appropriés pour atteindre les cibles que nous nous sommes fixées.

Nous avons hâte de rencontrer le ministre Hussen pour lui offrir notre collaboration à cet égard ».

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que sept organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Le gouvernement du Canada et la FCFA célèbrent ensemble la Semaine nationale de l'immigration francophone

Ottawa, 2 novembre 2016 – Ce matin, le ministre d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, l’honorable John McCallum, s’est joint à la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada pour souligner la Semaine nationale de l’immigration francophone, à l’occasion d’un événement tenu à l’école secondaire publique De La Salle, à Ottawa.

La Semaine, qui en est à sa quatrième année, célèbre la contribution des nouveaux arrivants à la vitalité de communautés francophones et acadiennes ouvertes, inclusives et diversifiées, et met en valeur tout ce que ces communautés ont à offrir aux immigrants et à leurs familles. Plus de 100 activités dans une multitude de localités à la grandeur du pays sont au calendrier de la Semaine.

« L’immigration et la diversité, c’est un projet de société pour bâtir une francophonie plurielle, forte de ses mille accents. Cette francophonie, c’est une réalité quotidienne pour les jeunes qui fréquentent nos écoles de langue française. Nous sommes  heureux de pouvoir célébrer la Semaine avec le ministre McCallum dans une de ces écoles, et d’entendre les élèves nous raconter comment ils vivent cette diversité », a déclaré la vice-présidente de la FCFA, Audrey LaBrie.

« La diversité du Canada est enrichie par le dynamisme des communautés francophones en situation minoritaire partout à travers le pays, a déclaré aujourd’hui John McCallum, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté.  Nous souhaitons que ces communautés s’épanouissent partout au Canada. Les établissements scolaires francophones hors Québec, comme l’école De La Salle, sont des piliers stratégiques qui assurent leur vitalité et leur prospérité. Ils offrent aux nouveaux arrivants d’expression française l’opportunité d’évoluer et d’apprendre dans un milieu inclusif et dynamique, tout en demeurant eux-mêmes ».

La FCFA a également tenu à mettre en valeur le travail du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario en matière de promotion de la diversité. Le CEPEO a entre autres mis de l’avant des initiatives pour intégrer une dimension internationale au sein du Conseil et de ses écoles, dont l’accueil d’élèves internationaux et la formation interculturelle.

Lors de la réception de ce midi, le ministre McCallum et la vice-présidente de la FCFA ont eu l’occasion de répondre à des questions des élèves de l’école secondaire De La Salle et d’échanger avec de nombreux représentants des communautés francophones de l’Est de l’Ontario. Ils ont également eu droit à des prestations artistiques d’élèves, sur le thème de l’immigration et de la diversité.

Quelques faits

L’immigration est une priorité de développement pour les communautés francophones en situation minoritaire depuis près de 15 ans. Au cours de ces années, elles ont mis en place plusieurs services d’accueil et d’intégration en français, ainsi que 13 Réseaux en immigration francophone (RIF) dans neuf provinces et deux territoires.

La Semaine nationale de l’immigration francophone est coordonnée par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada et les 13 RIF. Elle est inspirée de la Semaine de l’immigration francophone en Atlantique, une initiative organisée par le Comité atlantique sur l’immigration francophone (CAIF) en 2012 et en 2013, et réalisée grâce à l’appui financier d‘Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que neuf organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.