Déclaration sur la découverte des dépouilles de 215 enfants autochtones

31 Mai 2021

Le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Jean Johnson, a émis la déclaration suivante concernant la découverte, la semaine dernière, des dépouilles de 215 enfants autochtones sur les terrains de l’ancienne école résidentielle de Kamloops, en Colombie-Britannique.

« Le drame des écoles résidentielles doit interpeller chaque Canadien et chaque Canadienne. À la suite de l’innommable découverte de la semaine dernière, personne ne peut plus ni ne doit détourner les yeux.

Souvenons-nous de ces enfants, arrachés des bras de leurs parents, maltraités, morts loin de leur famille et de leur communauté. N’oublions jamais ce qui leur a été fait.

Nous devons voir et entendre ce que les peuples autochtones tentent de nous dire depuis trop longtemps : les écoles résidentielles, c’est une histoire d’actes criminels, c’est un épisode sombre et honteux de l’histoire canadienne ».

Je m’abonne
aux actualités

de la francophonie canadienne

Newsletter

© 2023 Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada — Tous droits réservés

Politique de confidentialité