Déclaration du président de la FCFA à la suite du décès de Marie Bourgeois

19 Jui 2017

Le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Jean Johnson, a émis la déclaration suivante à la suite du décès de Marie Bourgeois, figure emblématique de la francophonie de la Colombie-Britannique.

« J’apprends avec beaucoup de tristesse la disparition d’une militante qui a été un pilier non seulement de la francophonie dans sa province, mais aussi de la francophonie canadienne dans son ensemble.

Outre son engagement comme présidente de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique, directrice générale de la Maison de la francophonie, puis présidente du Conseil scolaire francophone, Marie Bourgeois a longtemps siégé au conseil d’administration de la FCFA. À ce titre, elle a joué un rôle actif, au cours des années 1990, dans la refonte de la gouvernance de la Fédération. Pour sa contribution, tant en Colombie-Britannique qu’au niveau national, elle a reçu notamment l’Ordre du Canada et l’Ordre des francophones d’Amérique.

Nous perdons une grande dame, qui a fait une différence pour l’avancement des droits des francophones. J’offre mes sympathies à sa famille et à ses proches, ainsi qu’à toute la communauté francophone de Colombie-Britannique ».

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Je m’abonne
aux actualités

de la francophonie canadienne

Newsletter

© 2022 Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada — Tous droits réservés

Politique de confidentialité