NOS DOSSIERS PRIORITAIRES

Immigration francophone

Une priorité pour nos communautés

Depuis maintenant deux décennies, les communautés francophones et acadiennes travaillent d’arrache-pied pour attirer, recruter, accueillir et intégrer des nouvelles arrivantes et des nouveaux arrivants d’expression française. En 2006, le gouvernement du Canada et les communautés ont conjointement fixé à 4,4 % pour 2023 la cible en matière d’immigrantes et d’immigrants d’expression française qui s’établissent à l’extérieur du Québec.

En 2016, les gouvernements provinciaux et territoriaux ont adopté leur propre cible, soit 5 %. Pour l’instant, la proportion annuelle des immigrants s’établissant au sein des CFSM ne dépasse pas 2 %.

Position de la FCFA

Comme maître d’œuvre nationale du dossier de l’immigration francophone, la FCFA travaille de près avec le gouvernement du Canada – notamment le ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté – et avec la Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne. Dans ces relations, la FCFA insiste notamment sur :

  • L’urgence pour le gouvernement fédéral de mettre en œuvre des politiques et des mesures positives et suffisantes pour appuyer le développement des communautés francophones en situation minoritaire en matière d’immigration francophone, comme il en a l’obligation sous la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés.
  • Importance que le gouvernement se dote d’une politique en matière d’immigration francophone.
  • L’importance pour le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté de faire mention de l’immigration au sein des CFSM quand il dépose à chaque année son rapport au Parlement.
  • Des gestes significatifs des gouvernements provinciaux et territoriaux pour favoriser l’atteinte de la cible qu’ils se sont fixés en matière d’immigration francophone.
  • Un appui prioritaire aux services d’accueil et d’établissement par et pour les francophones, qui permettent mieux que des services bilingues d’assurer l’intégration des immigrants et immigrantes à la communauté de langue française.

Communiqués

Le ministre Ahmed Hussen, le secrétaire parlementaire Serge Cormier et la FCFA donnent ensemble le coup d'envoi à la 5e Semaine nationale de l'immigration francophone

Ottawa, 30 octobre 2017 – Le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada, l’honorable Ahmed Hussen, et le secrétaire parlementaire Serge Cormier se sont joints à la vice-présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Audrey LaBrie, pour donner officiellement le coup d’envoi à la 5e Semaine nationale de l’immigration francophone, lors d’une célébration tenue au Collège Samuel-Genest d’Ottawa.

La Semaine, qui a débuté hier et se poursuit jusqu’à samedi, souligne la contribution des immigrantes et des immigrants à la vitalité et à l’essor des communautés francophones et acadiennes. Elle met aussi en valeur tout ce que les communautés ont à offrir aux nouveaux arrivants, aux nouvelles arrivantes et à leurs familles. La Semaine est célébrée partout au pays par le biais de quelque 100 activités dans une multitude de régions au Canada.

Lors du lancement au Collège Samuel-Genest, le ministre Hussen et Mme LaBrie ont entendu des témoignages des jeunes sur leur expérience de la diversité et de l’intégration en contexte scolaire. Ils en ont aussi appris davantage sur le Programme d’accueil des nouveaux arrivants (PANA) du Collège Samuel-Genest, et sur d’autres initiatives du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) en ce qui a trait à l’inclusion et à la diversité.

La FCFA tient à remercier chaleureusement le CECCE et le Collège Samuel-Genest pour leur collaboration dans la tenue de cet événement de lancement de la Semaine nationale de l’immigration francophone.

Citations

« L’immigration francophone, c’est un projet de société pour bâtir ensemble une francophonie plurielle, ouverte et diversifiée. Pour y parvenir, il faut que dans tous les espaces où l’on vit en français, on travaille à créer des communautés accueillantes. Je suis fière de voir le leadership qu’assument les jeunes à cet égard, ici à Samuel-Genest comme ailleurs au pays »

Audrey LaBrie, vice-présidente, FCFA du Canada

« Augmenter l’immigration francophone hors Québec est une priorité pour le gouvernement. Même s’il reste beaucoup de travail à faire pour atteindre notre objectif, nos efforts en matière de promotion, les changements apportés au processus de demande d’Entrée express et le volet Mobilité francophone du Programme de mobilité internationale prouvent que nous nous affairons déjà à y parvenir.  C’est grâce à l’immigration que nous pourrons continuer d’insuffler du dynamisme à nos collectivités francophones et de maintenir notre riche patrimoine de bilinguisme. »

L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Quelques faits

  • L’immigration est une priorité de développement pour les communautés francophones en situation minoritaire depuis près de 15 ans. Au cours de ces années, elles ont mis en place plusieurs services d’accueil et d’intégration en français, ainsi que 13 Réseaux en immigration francophone (RIF) dans neuf provinces et deux territoires.
  • La Semaine nationale de l’immigration francophone est coordonnée par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada et les 13 RIF. Elle est inspirée de la Semaine de l’immigration francophone en Atlantique, une initiative organisée par le Comité atlantique sur l’immigration francophone (CAIF) en 2012 et en 2013. Elle est coordonnée et promue grâce à l’appui financier d‘Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Programmation de la 5e Semaine nationale de l'immigration francophone : célébrer les mille accents du français partout au pays

Ottawa, 26 octobre 2017 – À l’approche de la 5e Semaine nationale de l’immigration francophone, qui débute ce dimanche, la Fédération des communautés francophones et acadiennes (FCFA) du Canada invite la population canadienne à participer à près de 100 activités prévues aux quatre coins du pays entre le 29 octobre et le 4 novembre. La FCFA lance également Mes amis et moi, unis dans notre diversité, une campagne de témoignages où les francophones racontent comment des liens d’amitié avec des immigrants et immigrantes ont transformé leur vie.

« Nous voulons raconter ces histoires parce que l’immigration francophone, c’est avant tout une affaire de relations humaines, de gens qui créent des liens et s’enrichissent les uns les autres. C’est comment la langue française que nous partageons nous permet de se parler de nos différences, de reconnaître ce qu’on a en commun et de bâtir une francophonie plurielle et ouverte. C’est pour cette raison que la thématique de la Semaine 2017 est Une langue, mille accents », explique le président de la FCFA, Jean Johnson.

Plus de 80 activités sont déjà répertoriées sur le calendrier de la Semaine, et d’autres s’ajoutent quotidiennement. On y compte entre autres des spectacles, des ateliers, des projections de films et d’autres activités plus ciblées pour les enfants ; des activités sont programmées dans toutes les régions du pays, de l’Acadie au Yukon, en passant par l’Ontario et l’Alberta.

La FCFA invite la population à découvrir ces activités en visitant le Portail de l’immigration francophone au Canada. Le Portail inclut également des renseignements sur comment participer à la campagne Mes amis et moi, unis dans notre diversité.

On peut suivre les activités entourant la Semaine nationale de l’immigration francophone sur Facebook, Twitter (@fcfaimmigration) et Instagram.

Depuis 2013, les communautés francophones et acadiennes profitent de la Semaine pour promouvoir, manifester et célébrer la contribution des nouveaux arrivants d’expression française. La Semaine est coordonnée par la FCFA et les Réseaux en immigration francophone (RIF) à la grandeur du pays, avec l’appui de plusieurs partenaires. Elle est coordonnée et promue grâce à l’appui financier d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Recrutement de travailleurs qualifiés francophones à l'international : des sessions d'information pour les employeurs en Ontario et dans l'Ouest

Ottawa, 25 septembre 2017 – Besoins en matière de main-d’œuvre qualifiée bilingue ? L’immigration francophone est une solution ! À compter d’aujourd’hui, des employeurs de huit villes de l’Ouest et de l’Ontario découvriront les avantages de recruter des travailleurs qualifiés d’expression française à l’international, à l’occasion d’une série de sessions d’information coordonnées par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada et les Réseaux en immigration francophone (RIF).

Cette série, qui se poursuit jusqu’au 6 octobre, inclura des sessions à Vancouver, Kelowna et Kamloops (Colombie-Britannique), Edmonton (Alberta), Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest), Winnipeg (Manitoba) ainsi que Brampton, Cornwall et Ottawa (Ontario). À chaque endroit, les employeurs et représentants d’associations professionnelles auront accès à la vaste expertise de représentants des bureaux d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) à Paris, Dakar et Rabat.

« Les employeurs ont un rôle très important à jouer pour la réussite du projet de l’immigration francophone, et une contribution très spécifique que nos communautés peuvent faire pour les aider à jouer ce rôle, c’est de créer un point de rencontre entre eux et les spécialistes qui peuvent les informer sur le recrutement à l’international », explique le président de la FCFA, Jean Johnson.

La FCFA et les RIF coordonnent la tenue de ces sessions d’information depuis maintenant cinq ans. Elles sont rendues possibles grâce à un partenariat avec l’ambassade du Canada à Paris et à l’appui d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. La FCFA tient également à souligner la collaboration de plusieurs partenaires et membres des RIF.

Pour plus de renseignements sur les sessions d’informations, visitez le Portail de l’immigration francophone.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Les communautés francophones et acadiennes prêtes à accueillir les demandeurs d'asile en provenance des É.-U.

Ottawa, 7 septembre 2017 – « Le message que nous lançons aujourd’hui est un message d’ouverture à accueillir les demandeurs d’asile francophones qui sont entrés au pays à Lacolle en provenance des États-Unis, une fois que le gouvernement du Canada aura statué sur leurs demandes ». C’est ce qu’ont déclaré, ce matin, les présidents de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada et de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO).

En conférence de presse ce matin, les deux organismes ont signalé l’intérêt des communautés francophones en situation minoritaire au pays à accueillir des demandeurs d’asile, et annoncé des mesures concrètes pour appuyer ceux-ci. Ils réclament également une rencontre le plus rapidement possible avec le ministre Ahmed Hussen pour s’assurer qu’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) mette dès maintenant les communautés francophones et acadiennes sur son radar pour tout ce qui touche à l’accueil des demandeurs d’asile. La FCFA et ses organismes membres s’attendent à ce que le ministère et la Commission de l’immigration et du statut de réfugié (CISR) traitent les dossiers des demandeurs d’asile en tenant compte des besoins de ces communautés.

« L’immigration et la diversité, c’est prioritaire pour nos communautés. Les demandeurs d’asile sont des gens qui peuvent apporter une contribution importante à la vitalité de la francophonie. De son côté, IRCC a des obligations linguistiques qui l’engagent à appuyer cette vitalité. Lors de la crise des réfugiés syriens, ces obligations n’étaient pas sur le radar des fonctionnaires et il faut éviter de répéter cette erreur », souligne le président de la FCFA, Jean Johnson.

Les deux organismes estiment que le gouvernement peut mettre en place des mesures ciblées pour faciliter l’établissement de ces demandeurs d’asile, par exemple par le biais du programme Mobilité francophone.

« Nous savons que le développement de la communauté francophone en contexte minoritaire dépend grandement de l’immigration. De nombreux secteur cherchent vainement des francophones qualifiés pour combler des postes. C’est le cas dans l’enseignement, et d’autres besoins se font sentir dans les secteurs de la santé, des service sociaux et du développement communautaire. Nous voulons jouer un rôle de facilitateur et mettre en contact les employeurs avec ces personnes qui arrivent au pays. C’est pourquoi nous avons lancé un appel au réseau de la francophonie pour créer un répertoire des emplois disponibles au pays », explique le président de l’AFO, Carol Jolin.

Le Comité d’accueil haïtien de la capitale nationale participait à la conférence de presse de ce matin, à laquelle assistaient également d’autres organismes incluant le Conseil économique et social d’Ottawa-Carleton (CESOC), le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) et l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO).

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) est l’organisme rassembleur et la voix politique de la francophonie de l’Ontario. Elle a pour mandat de concerter la collectivité francophone de la province et agit comme porte-parole, entre autres, pour revendiquer les droits des 611 500 Franco-Ontariens et Franco-Ontariennes.

Bilan du premier forum ministériel sur l'immigration francophone : les communautés attendaient un message, elles l'ont eu

Moncton, 31 mars 2017 – « Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu l’importance d’agir en partenariat avec les communautés pour enfin atteindre les cibles en immigration francophone, et ils ont pris des engagements en ce sens. Maintenant, le temps presse et il importe qu’on travaille ensemble pour concrétiser ces engagements le plus rapidement possible ». C’est ce qu’a déclaré la présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Sylviane Lanthier, à la suite du premier forum ministériel sur l’immigration francophone qui s’est terminé cet après-midi à Moncton.

Les ministres participants appuient entre autres le développement d’un plan d’action fédéral-provincial/territorial pour le recrutement, l’accueil, l’intégration et la rétention des immigrants francophones, ainsi que la tenue d’un symposium fédéral-provincial/territorial et communautaire pour établir une nouvelle collaboration en immigration francophone.

Le forum ministériel se déroulait au lendemain de la 11e Journée de réflexion sur l’immigration francophone, qui avait aussi lieu à Moncton. Cet événement organisé par la FCFA a rassemblé 200 intervenants communautaires de partout au pays, ainsi que des chercheurs et des représentants gouvernementaux. Ils ont discuté entre autres de stratégies de promotion et de recrutement, du rôle des communautés francophones en situations minoritaire dans l’accueil des réfugiés syriens, et des défis en matière d’accueil et d’établissement dans les petits milieux.

« Les grands consensus qui sont ressortis à la Journée sont l’importance de la collaboration pour la réussite de l’immigration francophone, et surtout l’importance de la communauté pour l’établissement des immigrants francophones, leur intégration et leur rétention. C’est très encourageant de lire un langage très similaire dans le communiqué émis par les gouvernements après le forum », souligne la vice-présidente de la FCFA, Audrey LaBrie, qui participait à la Journée.

Les gouvernements ont d’ailleurs fait mention de la Journée, ainsi que du travail de la FCFA et du Forum des leaders, lors de la conférence de presse qui a suivi le forum. « Nous avons travaillé très fort pour en arriver là. Nous l’avons fait en bons partenaires, et c’est en bons partenaires que nous allons appuyer le développement de ce plan d’action fédéral-provincial/territorial et l’organisation de ce symposium », indique Mme Lanthier.

Des points de plus pour les francophones dans Entrée Express

La FCFA accueille par ailleurs positivement l’annonce, par le gouvernement fédéral, de changements au système Entrée Express pour accorder plus de points aux immigrants qui ont de solides compétences en français. Cette annonce était attendue par la Fédération, qui espère que cette nouvelle mesure permettra la sélection de plus de candidats francophones dans Entrée Express.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que sept organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Des sessions d'information en Ontario et en Acadie pour promouvoir Mobilité francophone auprès des employeurs

Ottawa, 17 mars 2017 – Du 20 au 31 mars, les employeurs de l’Ontario et des provinces de l’Atlantique découvriront les avantages de recruter des travailleurs qualifiés d’expression française à l’international, à l’occasion d’une série de sessions d’information coordonnées par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada et les Réseaux en immigration francophone (RIF).

Ces sessions auront lieu dans cinq villes, soit Sudbury et London (Ontario), Halifax (Nouvelle-Écosse), Moncton (Nouveau-Brunswick) et Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard). À chaque endroit, les employeurs et représentants d’associations professionnelles auront accès à la vaste expertise de représentants des bureaux d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) à Paris, Rabat et Dakar.

« Nos communautés organisent ces sessions d’information depuis maintenant quelques années, et nous pouvons voir que les employeurs y viennent avec des besoins concrets en main-d’œuvre. Avec Mobilité francophone, ils peuvent bénéficier d’un recrutement facilité pour certaines catégories d’emploi, et nos communautés offrent une valeur ajoutée au niveau de l’accueil et de l’intégration sociale et culturelle en français », souligne la vice-présidente de la FCFA, Audrey LaBrie.

Cette série de sessions d’information est rendue possible grâce à un partenariat avec l’ambassade du Canada à Paris et à l’appui d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. La FCFA tient également à souligner la collaboration de plusieurs partenaires et membres des RIF.

Pour plus de renseignements sur les sessions d’informations, visitez le Portail de l’immigration francophone.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Programme préliminaire de la 11e Journée de réflexion sur l'immigration francophone : ensemble à Moncton pour réussir le pari de l'immigration francophone

Ottawa, 1er mars 2017 – Les 30 et 31 mars prochains, la ville de Moncton sera le point de convergence de l’année, voire même de la décennie, en matière d’immigration francophone. C’est là qu’auront lieu, coup sur coup, la 11e Journée de réflexion sur l’immigration francophone, suivie du tout premier forum des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux sur la même thématique. Le programme préliminaire de la Journée, rendu public ce matin par la FCFA du Canada, reflète à quel point il s’agit d’un moment-charnière pour cet enjeu prioritaire de la francophonie.

« Il y a quelques semaines, Statistique Canada nous apprenait qu’en 2036, les immigrants formeront une part plus importante que jamais de la population canadienne. Pour réussir l’immigration francophone, il faut travailler ensemble, il faut se donner les moyens pour enfin atteindre nos cibles, a déclaré la présidente de la FCFA, Sylviane Lanthier. Les questions suivantes seront au cœur des discussions : sur quel capital pouvons-nous miser, et qu’est-ce qu’il nous manque pour réussir ? »

Organisée par la FCFA, la Journée est le rendez-vous annuel des principaux acteurs en matière d’immigration francophone, soit les intervenants communautaires, les chercheurs et les représentants gouvernementaux. Cette année, la Fédération s’attend à ce qu’environ 150 personnes participent à la Journée.

Le programme de la Journée inclut quatre thématiques, soit les stratégies de promotion et de recrutement, l’accueil des réfugiés syriens au sein des communautés francophones en situation minoritaire, la collaboration des fournisseurs de services dans les petites collectivités, et le cheminement des immigrants francophones de la résidence temporaire à la résidence permanente.

« Nous nous réunissons pour discuter d’un projet d’avenir pour la francophonie, mais aussi comme communautés accueillantes, soucieuses de bien accueillir les immigrants et les immigrantes qui choisissent de s’installer chez nous, et surtout fermement convaincues de la valeur de la diversité dans notre société. C’est la prémisse de base sur laquelle nos discussions doivent avoir lieu », souligne Mme Lanthier.

On peut consulter le programme de la Journée en visitant le Portail de l’immigration francophone. Il est par ailleurs toujours possible de s’inscrire pour participer à la Journée, d’ici le 20 mars, toujours par le biais du Portail.  Pour plus de renseignements sur les sessions d’informations, .

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que six organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Déclaration de la FCFA : La diversité, l'ouverture et l'inclusion font partie des valeurs de la francophonie canadienne

Ottawa, 30 janvier 2017 – Dans la foulée des événements de la fin de semaine, et en solidarité avec ceux et celles affectés par la fusillade tragique dans une mosquée de la région de Québec, la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada tient à faire écho aux appels à l’unité de la société canadienne et à réitérer que tous ceux et toutes celles qui souhaitent participer à la francophonie sont les bienvenus, peu importe leur origine, leur langue maternelle ou leur religion.

Plus de 15 % de la population des communautés francophones et acadiennes est issue de l’immigration. La diversité se vit dans nos écoles, dans nos organismes communautaires, dans nos établissements de soins de santé, dans nos réseaux d’entrepreneurs. Notre francophonie est riche de mille accents et de mille traditions culturelles. Elle est forte de tous ces individus qui choisissent de s’établir ici, qu’ils soient citoyens, résidents permanents, résidents temporaires, étudiants internationaux ou réfugiés.

La haine n’est pas un trait de la francophonie canadienne et elle ne doit jamais le devenir. Plus que jamais, réaffirmons haut et fort que nos valeurs sont le respect, l’ouverture, l’inclusion et la célébration des différences.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que sept organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Déclaration de la présidente de la FCFA concernant le changement de ministre à Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada

Ottawa, 10 janvier 2017 – La présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Sylviane Lanthier, a émis la déclaration suivante à la suite du remaniement ministériel de ce matin :

« Je tiens tout d’abord à remercier l’honorable John McCallum pour son appui à la francophonie au cours de son mandat comme ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté. En une année, le ministre McCallum a fait une différence pour l’immigration francophone, notamment, avec la création du volet Mobilité francophone et son ouverture à revoir la définition d’immigrant francophone utilisée par le ministère. Nous lui souhaitons bon succès dans ses nouvelles fonctions comme ambassadeur du Canada en Chine.

J’offre également mes félicitations au nouveau ministre, l’honorable Ahmed Hussen. Nous sommes à deux mois et demi du forum des gouvernements sur l’immigration francophone, qui aura lieu à Moncton à la fin mars, et le gouvernement fédéral prépare présentement son prochain plan d’action en matière de langues officielles. Ensemble, nous pouvons vraiment aller chercher des résultats tangibles en matière d’immigration pour nos communautés si nous mettons en place des outils appropriés pour atteindre les cibles que nous nous sommes fixées.

Nous avons hâte de rencontrer le ministre Hussen pour lui offrir notre collaboration à cet égard ».

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que sept organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Prochaine Journée de réflexion sur l'immigration francophone : à Moncton le 30 mars 2017

Ottawa, le ​9 novembre 2016 – Réservez la date : la 11e Journée de réflexion sur l’immigration francophone aura lieu à Moncton le 30 mars 2017. La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, qui coordonne la Journée, a choisi de tenir celle-ci en marge du forum qui rassemblera les gouvernements provinciaux et territoriaux sur la même thématique, dans la même ville, les 30 et 31 mars.

La Journée de réflexion sur l’immigration francophone est un rendez-vous annuel où les chercheurs, les intervenants communautaires et les représentants gouvernementaux font le point sur les grands enjeux en matière d’immigration dans les communautés francophones en situation minoritaire.

Le forum intergouvernemental sur l’immigration francophone est pour sa part un événement ponctuel qui aura lieu dans la foulée de l’adoption cet été, par l’ensemble des gouvernements provinciaux et territoriaux, d’une cible de 5 % en matière d’immigration francophone.

« Pour la première fois, les ministres provinciaux et territoriaux responsables de la francophonie rencontreront les ministres responsables de l’immigration. Tenir la Journée juste avant cette rencontre intergouvernementale y apporte une valeur ajoutée indéniable », explique la présidente de la FCFA, Sylviane Lanthier.

Il sera possible dès le début de l’année 2017 de s’inscrire pour participer à la Journée de réflexion sur l’immigration francophone.

« Ce sera une occasion unique de créer une synergie pour penser l’immigration francophone sur des horizons de 10, 20 ou 30 ans et de se donner, ensemble, les conditions gagnantes pour réussir ce projet de société », poursuit Mme Lanthier.

Bilan de la 4e Semaine nationale de l’immigration francophone

La FCFA tient par ailleurs à remercier tous ceux et toutes celles qui ont fait de la Semaine nationale de l’immigration francophone, qui s’est terminée samedi dernier, un succès sur toute la ligne. « Je tiens à dire merci aux  organismes communautaires, aux écoles, aux associations locales, à ceux et celles qui ont organisé des activités ou participé à la campagne J’affiche ma diversité francophone. C’est grâce à leur contribution que la Semaine est devenue une véritable occasion de célébrer, mais surtout d’établir et renforcer des liens et de créer le dialogue sur le genre de francophonie que nous voulons construire ensemble », déclare Mme Lanthier.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que neuf organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Le gouvernement du Canada et la FCFA célèbrent ensemble la Semaine nationale de l'immigration francophone

Ottawa, 2 novembre 2016 – Ce matin, le ministre d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, l’honorable John McCallum, s’est joint à la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada pour souligner la Semaine nationale de l’immigration francophone, à l’occasion d’un événement tenu à l’école secondaire publique De La Salle, à Ottawa.

La Semaine, qui en est à sa quatrième année, célèbre la contribution des nouveaux arrivants à la vitalité de communautés francophones et acadiennes ouvertes, inclusives et diversifiées, et met en valeur tout ce que ces communautés ont à offrir aux immigrants et à leurs familles. Plus de 100 activités dans une multitude de localités à la grandeur du pays sont au calendrier de la Semaine.

« L’immigration et la diversité, c’est un projet de société pour bâtir une francophonie plurielle, forte de ses mille accents. Cette francophonie, c’est une réalité quotidienne pour les jeunes qui fréquentent nos écoles de langue française. Nous sommes  heureux de pouvoir célébrer la Semaine avec le ministre McCallum dans une de ces écoles, et d’entendre les élèves nous raconter comment ils vivent cette diversité », a déclaré la vice-présidente de la FCFA, Audrey LaBrie.

« La diversité du Canada est enrichie par le dynamisme des communautés francophones en situation minoritaire partout à travers le pays, a déclaré aujourd’hui John McCallum, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté.  Nous souhaitons que ces communautés s’épanouissent partout au Canada. Les établissements scolaires francophones hors Québec, comme l’école De La Salle, sont des piliers stratégiques qui assurent leur vitalité et leur prospérité. Ils offrent aux nouveaux arrivants d’expression française l’opportunité d’évoluer et d’apprendre dans un milieu inclusif et dynamique, tout en demeurant eux-mêmes ».

La FCFA a également tenu à mettre en valeur le travail du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario en matière de promotion de la diversité. Le CEPEO a entre autres mis de l’avant des initiatives pour intégrer une dimension internationale au sein du Conseil et de ses écoles, dont l’accueil d’élèves internationaux et la formation interculturelle.

Lors de la réception de ce midi, le ministre McCallum et la vice-présidente de la FCFA ont eu l’occasion de répondre à des questions des élèves de l’école secondaire De La Salle et d’échanger avec de nombreux représentants des communautés francophones de l’Est de l’Ontario. Ils ont également eu droit à des prestations artistiques d’élèves, sur le thème de l’immigration et de la diversité.

Quelques faits

L’immigration est une priorité de développement pour les communautés francophones en situation minoritaire depuis près de 15 ans. Au cours de ces années, elles ont mis en place plusieurs services d’accueil et d’intégration en français, ainsi que 13 Réseaux en immigration francophone (RIF) dans neuf provinces et deux territoires.

La Semaine nationale de l’immigration francophone est coordonnée par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada et les 13 RIF. Elle est inspirée de la Semaine de l’immigration francophone en Atlantique, une initiative organisée par le Comité atlantique sur l’immigration francophone (CAIF) en 2012 et en 2013, et réalisée grâce à l’appui financier d‘Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que neuf organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.

Semaine nationale de l'immigration francophone : près de 100 occasions de célébrer la diversité de notre francophonie partout au pays

Ottawa, 28 octobre 2016 – À l’approche de la 4e Semaine nationale de l’immigration francophone, qui débute ce dimanche, la Fédération des communautés francophones et acadiennes (FCFA) du Canada invite la population canadienne à participer à près de 100 activités prévues aux quatre coins du pays du 30 octobre au 5 novembre. La FCFA invite également les citoyens et les citoyennes à afficher fièrement leur diversité francophone sur les médias sociaux durant la Semaine.

Depuis 2013, les communautés francophones et acadiennes profitent de la Semaine pour promouvoir, manifester et célébrer la contribution des nouveaux arrivants d’expression française.  « La diversité francophone, c’est d’abord un contact avec l’autre et un désir d’apprendre et de s’enrichir de la différence de l’autre. Au calendrier de la Semaine, on trouve un grand nombre d’activités locales qui permettent justement ce contact entre la communauté d’accueil et l’immigrant », déclare la présidente de la FCFA, Sylviane Lanthier.

Plus de 80 activités sont déjà répertoriées sur le calendrier de la Semaine, et d’autres s’ajoutent quotidiennement. On y compte entre autres des spectacles, des ateliers, des projections de films et d’autres activités plus ciblées pour les enfants ; des activités sont programmées dans toutes les régions du pays, de l’Acadie au Yukon, en passant par l’Ontario et l’Alberta.

D’autre part, la FCFA propose à nouveau cette année aux organismes et aux individus de montrer fièrement leur appui à une francophonie plurielle avec la campagne J’affiche ma diversité francophone. « L’an dernier, nous avons été très agréablement surpris de voir le succès de la campagne. On a vu des élèves, des enseignants de nos écoles francophones, des élus municipaux et provinciaux, des familles et des intervenants communautaires y participer avec enthousiasme, et surtout on a vu de beaux témoignages sur ce que signifie cette diversité pour eux », indique Mme Lanthier.

Pour participer à la campagne, il suffit de télécharger et d’imprimer l’une des affiches disponibles sur le Portail de l’immigration francophone, de se prendre en photo avec cette affiche et de partager le tout, sur Facebook ou Twitter, en utilisant le mot-clic #immfr.

On peut suivre les activités entourant la Semaine nationale de l’immigration francophone sur Facebook, Twitter (@fcfaimmigration) et Instagram.

La Semaine nationale de l’immigration francophone est coordonnée par la FCFA et les RIF, avec l’appui de plusieurs partenaires comme l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) et les Rendez-vous de la francophonie. Elle est réalisée grâce à l’appui financier d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

Cliquez ici pour consulter le calendrier de la Semaine

La FCFA du Canada est un organisme national qui regroupe les associations francophones porte-parole de neuf provinces et des trois territoires, ainsi que neuf organismes nationaux. Elle a  pour rôle de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des francophones à l’extérieur du Québec.