Retour
Prochaine publication
Share

Publications

15 décembre 2016

Rapport du Comité permanent sur les langues officielles : des recommandations pour “reconstruire la capacité des communautés”

La FCFA accueille très positivement le rapport Vers un nouveau plan d’action pour les langues officielles et un nouvel élan pour l’immigration francophone en milieu minoritaire, déposé hier par le Comité permanent sur les langues officielles. Au terme d’une année de consultations intensives, le rapport émet plusieurs recommandations qui mettent la table pour un plan réellement axé sur le développement des communautés.
« Dans la partie du rapport consacrée à l’immigration francophone, le comité écrit qu’il faut reconstruire la capacité des communautés francophones en situation minoritaire. Pour nous, cette affirmation est en quelque sorte la grande thématique du rapport ; qu’il s’agisse de nos organismes, des infrastructures ou de l’offre de services par et pour les communautés, ce sont là des enjeux prioritaires pour le prochain plan d’action », déclare la présidente de la FCFA, Sylviane Lanthier.
Le comité recommande notamment une augmentation de l’appui financier aux communautés. Il fait par ailleurs écho à une recommandation de la FCFA, soit qu’une partie du financement pour les infrastructures et pour la petite enfance soit attribuée aux communautés. Enfin, au chapitre de l’immigration, le comité recommande des investissements pour accroître la capacité des communautés d’être pleinement partenaires du gouvernement dans le recrutement des immigrants, et d’offrir des services de qualité égale à ceux offerts par la majorité.
« Le comité met l’accent sur le fait qu’après des années d’efforts, nous sommes toujours loin des cibles et que pour y remédier, le ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté doit remettre les communautés au cœur de ses efforts en matière d’immigration francophone. La recommandation de mettre en place une politique officielle d’immigration francophone est particulièrement intéressante et ça devrait être un objectif formel du prochain plan », note Mme Lanthier.
La FCFA se réjouit par ailleurs que le rapport reprenne largement les propos des nombreux organismes des communautés francophones et acadiennes qui sont venus témoigner dans les derniers mois. « On se reconnaît là-dedans, et on reconnaît les messages que les communautés ont livrés pendant l’étude du comité et les consultations de la ministre du Patrimoine canadien. C’est un bon point d’exclamation pour finir une année de conversation sur l’avenir des langues officielles au pays », fait remarquer Mme Lanthier.

Retour
Prochaine publication
Share

21 JANVIER 2018

Conférence de presse de la FCFA à l’occasion de la rentrée parlementaire à Ottawa

Couldn't connect with Twitter